L’Unesco dénonce « une tragédie culturelle » après la destruction de sculptures par l’Etat islamique

Destruction IrakDes statues, frises et autres trésors pré-islamiques réduits en miettes. La directrice générale de l’Unesco a demandé, jeudi 26 février, une réunion de crise du Conseil de sécurité des Nations unies après les destructions, par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), d’importantes pièces conservées au musée de Mossoul, dans le nord de l’Irak.

« Une question de sécurité » pour l’Irak

Une destruction « catastrophique », juge le directeur du Metropolitan Museum de New York : « Une telle brutalité gratuite doit cesser avant que tous les vestiges de l’ancien monde soient anéantis. » « Cette attaque est bien plus qu’une tragédie culturelle, c’est également une question de sécurité parce qu’elle alimente le sectarisme, l’extrémisme violent et le conflit en Irak », ajoute la responsable de l’Unesco Irina Bokova après la diffusion d’une vidéo mise en ligne par l’organisation EI.

Lire la suite de l’article sur FranceTV Info

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress