Séisme en Italie. 293 bâtiments historiques abîmés ou détruits


Une cellule de crise a été ouverte par le ministre italien de la Culture après le séisme.

Le séisme, qui a frappé mercredi le centre de l’Italie, a endommagé ou détruit 293 bâtiments historiques, a annoncé jeudi le ministre de la Culture Dario Franceschini.

La zone de l’épicentre, situé à quelque 150 km de Rome, abrite églises, palais et monuments construits au 13e et XIVe siècle, dont une partie a été détériorée.

Il ne reste ainsi presque rien du centre historique d’Amatrice, commune classée parmi les « plus beaux villages d’Italie » par le ministère de la Culture depuis 2015. Amatrice, qui avait rejoint le royaume de Naples en 1265, était surnommé la « ville aux cent églises » aux divers styles, baroque ou renaissance.

Lire le suite de l’article dans Ouest-France

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress