Genève devient la capitale du patrimoine en péril

Un des premiers chantiers prioritaires de la nouvelle fondation Aliph sera d’évaluer la situation dans des sites culturels en Irak, après leur libération, selon son président Jack Lang. Des musées, comme ici à Mossoul, ont subi des dommages importants.

Un des premiers chantiers prioritaires de la nouvelle fondation Aliph sera d’évaluer la situation dans des sites culturels en Irak, après leur libération, selon son président Jack Lang. Des musées, comme ici à Mossoul, ont subi des dommages importants.

Nouvelle fondation Jack Lang, ancien ministre français de la Culture, a choisi Genève pour créer le siège d’une fondation dotée de 100 millions de dollars. Louable mais utile?

L’information est passée presque inaperçue, alors qu’elle revêt un caractère hautement symbolique pour la Suisse. Une sorte de Croix-Rouge destinée à sauver des biens culturels menacés dans les pays en guerre et victimes de trafics est née le 3 mars à Genève. L’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (Aliph) s’est bâtie en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). Initiée par la France et les Emirats arabes unis, cette nouvelle fondation unique en son genre est présidée par le charismatique Jack Lang (lire ci-contre).

Lire la suite de l’article dans La Tribune de Genève

30 mai 2017

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress