Ravagées l’année dernière par les inondations, les œuvres du musée Girodet continuent de sécher


Après les inondations qui ont ravagé le musée Girodet de Montargis (Loiret), noyant au passage la quasi-totalité de ses collections, les œuvres de l’institution continuent de sécher avant la réouverture prévue au premier trimestre 2018.

L\'extérieur du musée Girodet.

Anne Chépeau

Il y a un an, la ville de Montargis (Loiret) était touchée par des inondations catastrophiques. Le musée Girodet, n’avait pas été épargné par le désastre. La quasi-totalité de ses collections, stockées dans une réserve provisoire à l’extérieur du musée alors en travaux, s’était retrouvée sous l’eau. Un an après le drame, il reste encore beaucoup à faire, comme a pu le constater franceinfo sur place.

Il y a un an, la ville de Montargis (Loiret) était touchée par des inondations catastrophiques. Le musée Girodet, n’avait pas été épargné par le désastre. La quasi-totalité de ses collections, stockées dans une réserve provisoire à l’extérieur du musée alors en travaux, s’était retrouvée sous l’eau. Un an après le drame, il reste encore beaucoup à faire, comme a pu le constater franceinfo sur place.

Lire la suite de l’article sur Francetvinfo.fr

11 juin 2017

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress