Syrie : l’UNESCO appelle à la protection d’Alep, cité ancienne appartement au patrimoine mondial de l’Unesco

Après l’assaut de l’armée syrienne pour reprendre les secteurs rebelles à Alep,  deuxième ville de Syrie et enjeu crucial du conflit,  la directrice générale de l’Unesco Irina Bokova a demandé à « toutes les parties impliquées dans le conflit » en Syrie « dassurer la protection de l’héritage culturel exceptionnel » d’Alep, ville en proie à de violents combats entre le régime et les insurgés. « L’Unesco est particulièrement inquiète par les informations sur les combats intenses à Alep », a -t-elle déclaré dans un communiqué, rappelant  qu »occupant historiquement une position stratégique sur les routes commerciales entre Occident et Orient, cette cité ancienne a conservé un héritage monumental exceptionnel reflétant la diversité des cultures des peuples qui s’y sont installés depuis plus d’un millénaire ».

La Syrie possède un important patrimoine archéologique et historique et sa capitale, Damas, est une des plus anciennes villes du monde. Un grand nombre de sites syriens sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dont six sites syriens, l’ancienne ville de Damas, l’ancienne ville de Bosra, le site de Palmyre, l’ancienne ville d’Alep, le Krak des chevaliers et Qal’at Salah El-Din, les villages antiques du nord de la Syrie.

La directrice générale de l’agence de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture dit aussi avoir alerté l’organisation mondiale des douanes, Interpol et les pays voisins de la Syrie sur les risques de pillage et de contrebande des objets culturels syriens.


 

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress