La Fédération nationale des sapeurs-pompiers (FNSP) s’alarme d’un déficit de prévention de la France face aux risques majeurs

Le 119ème congrès de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers (FNSP) s’est tenu à Amiens du 27 au 29 septembre. Elle s’inquiète du déficit de la France face aux risques majeurs et dénonce les lacunes dans le dispositif national de gestion de crise. Répondant au journal La Croix, le colonel Eric Faure, président de la FNSP,  précise que la gestion de crise en France « répond à une logique trop verticale et pas assez transversale » et que « la coopération est insuffisante entre les ministères appelés à intervenir (intérieur, défense, santé, écologie). Elle l’est aussi entre l’État et les collectivités territoriales« . Les sapeurs pompiers dénoncent le fait que différents ministères revendiquent chacun  le pilotage de la gestion des crises pourtant dévolu au ministère de l’Intérieur et sa Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises. Ces insuffisances laissant la porte ouverte à des incohérences, des indécisions et des retards dans la préparation du pays face aux crises.

Le 29 septembre, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls est venu lors de la clôture du congrès, en proposant  une « feuille de route de la sécurité civile »  et en appelant à une « véritable politique de sécurité civile, une politique du quotidien comme de l’exceptionnel ». A l’issu de cette rencontre, Eric Faure a présenté des pistes de solutions au ministre, en rappelant la nécessité « de porter les efforts là où c’est possible, sans toucher au cœur du modèle des secours que forme la proximité avec la population et avec les territoires, la complémentarité entre les hommes, et donc l’efficacité opérationnelle ». Selon lui, il s’agit « non pas de dépenser plus mais de dépenser mieux », en renforçant la coordination et les partenariats entre les acteurs du secours et les Sdis, mais aussi la gouvernance de la sécurité civile, partagée entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Aussi à lire : La Croix, 27 septembre 2012

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress