La protection du patrimoine culturel en cas de conflit armé : enjeux et limites du cadre international

Mémoire de fin d’Études de Pascale COISSARD
UNIVERSITÉ LYON 2

Institut d’Études Politiques de Lyon

Séminaire droit international

juin 2007
« …l’utilisation du patrimoine culturel n’est pas toujours inoffensive. Remplacer la patrimonialisation institutionnelle par une éducation au patrimoine et à sa signification pourrait être une solution partielle. En effet, la connaissance de ce que représente le patrimoine culturel mènerait à moins de vandalisme et à un respect des biens culturels de l’Autre. En cas de conflit, une éducation aux valeurs du patrimoine culturel des soldats ne pourrait être que bénéfique : si les armées avaient conscience de l’importance culturelle de certains objets ou immeubles, alors les « dommages collatéraux »seraient réduits….. »

Comité français du Bouclier Bleu © 2017 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress