Integrated Disaster RIsk Management (IDRIM) 2019 Conference | Call for abstracts

IDRIM 2019L’association scientifique internationale IDRiM (www.idrim.org) a été créée en 2009 au Japon (université de Kyoto), sur les thèmes du renforcement et du développement d’approches intégrées des risques liés aux catastrophes majeures. Pour la première fois depuis la création de cette association, la conférence se tient en France, à Nice, du 16 au 18 octobre 2019. Cette conférence a pour thème la place de la connaissance (scientifique et citoyenne) des risques et des résiliences dans le déploiement de territoires « SMART », c’est-à-dire, interconnectés, durables et responsables.

La conférence IDRiM est une conférence ayant une aura internationale. En 2018, la conférence s’est tenue en Australie, en 2017 en Islande et en Iran en 2016. Il y a environ une trentaine de nationalités représentées. Les participants à cette conférence sont des universitaires en pointe de toutes les disciplines de la gestion des risques, des acteurs majeurs de la régulation à l’échelle française à l’échelle européenne, ainsi qu’internationale, des associations de la thématique, des praticiens des secteurs concernés,des personnalités politiques.

Les organisateurs souhaitent que le séminaire réponde aux objectifs suivants : présenter des cas concrets de tensions sur l’eau (actuels et historiques) ayant conduit à des situations de réussite et d’échec en termes d’adaptation des modalités de gouvernance pour en tirer des enseignements, identifier les pistes de recherches privilégiées par les sciences humaines et sociales pour envisager d’autres façons de gouverner innovantes, encourager les réflexions pluridisciplinaires, et poursuivre la dynamique de travail du réseau « sciences humaines et sociales et les enjeux de l’eau » initié en 2017.

La confrontation de regards divers, d’angles de vue, de retours d’expérience, devrait permettre de faire émerger à terme des leviers possibles pour établir des modalités de gouvernance de l’eau partagées par les parties prenantes, et cohérentes avec les nécessités d’un développement plus équilibré entre natures et sociétés, riches et pauvres, entre régions ou pays, notamment dans des situations où divers intérêts entrent en conflit, qu’il s’agisse d’intérêts particuliers, collectifs, ou encore relevant de « l’intérêt général ». De même il serait intéressant de présenter des cas de gouvernance, qui ont conduit à reconfigurer les relations de pouvoir et les rapports de force autour de la ressource en eau.

Répondre à l’Appel à communication et inscription

Publié le 25/04/2019

Comité français du Bouclier Bleu © 2019 All Rights Reserved

Association loi 1901 reconnue d intérêt général

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress