Section Atlantique

La section Atlantique a été créé le 24 janvier dernier, à Bordeaux. Elle regroupe les régions Aquitaine et Poitou-Charente.

Responsables de la section

  • Délégué : Matthieu Gerbault, conservateur des fonds patrimoniaux des universités de Bordeaux
  • Déléguée adjointe :  Hélène de Bellaigue, conservateur honoraire des fonds patrimoniaux de la BM de Bordeaux
  • Secrétaires : Justine Dujardin (BM Bordeaux), Patricia Bruneteaux (Maison François Mauriac à Malagar), Philippe Delgal (BU Bordeaux)et Aude Garnerin (Archives départementales de Charente maritime)

Adhérer à la section

Adresser la demande  d’inscription à : section-atlantique@bouclier-bleu.fr, en joignant une copie de l'attestation d'adhésion au CFBB.

IFFO-RME | Dates des prochaines formations de formateurs Risques Majeurs éducation

Les prochaines formations de formateurs Risques Majeurs éducation se tiendront à :

  •  Saint-Quentin (Aisne) du 31 mars au 04 avril 2014
  • Vichy (Allier) du 22 au 26 septembre 2014

D’une durée de cinq jours, ces formations visent à :

 • développer les connaissances et les compétences en matière d’éducation et d’information du citoyen sur les risques majeurs.

 • rendre les stagiaires capables de prendre en compte le risque majeur dans leurs activités professionnelles et de participer à l’information préventive des populations.

Pour plus d'informations, site de l'IFFO-RME

Pas de « perte irrémédiable » après l’inondation à la BNF

Après le sinistre survenu, dimanche 12 janvier à la Bibliothèque nationale de France (BNF) dans le 13e arrondissement de Paris, suite à la fuite d'une canalisation d'eau, la direction se veut rassurante. L'événement « n'entraînera pas de perte irrémédiable pour le patrimoine », a indiqué jeudi 16 janvier la direction de l'établissement public. « Le plan d'urgence a été déclenché dimanche soir et mis en œuvre grâce à l'engagement et au savoir-faire des agents », précise le président de la BNF, Bruno Racine.

BnFLe sinistre a touché trois magasins de stockage sur les 180 que compte le site. « Quelque 12 000 ouvrages du département Littérature et Art ont été touchés à des degrés divers, poursuit le président. Il s'agit principalement de livres postérieurs à la deuxième moitié du XIXe siècle. Plus de la moitié d'entre eux auront réintégré les magasins en fin de semaine. Les autres suivront progressivement. »

Sur l'ensemble des documents touchés par l'inondation, 1 500 environ nécessiteront un traitement spécifique : restauration de la reliure, remise à plat, lyophilisation après congélation. « L'objectif est qu'il n'y ait aucune perte », affirme Bruno Racine.

Lire la suite de l'article dans Le Monde-Culture

Comment restaure-t-on des livres victimes d’une inondation ?

Assèchement des livres mouillés (Photo BnF)

Assèchement des livres mouillés (Photo BnF)

La Bibliothèque nationale de France (site François Mitterrand) a subi dimanche 12 janvier une importante fuite d’eau due à une rupture de canalisation à proximité des magasins de collections, provoquant des dégâts sur 10 000 à 12 000 documents des XIXe et XXe siècles.

Ces livres, qui relèvent du département Littérature et Art, sont « touchés à des degrés très divers de gravité ». Ils ont commencé à être traités dès dimanche soir et devraient, pour la plupart, pouvoir être sauvés.

Des documents dans un état précaire

La majorité devrait pouvoir être sauvée ou remplacée. Les moins abîmés ont déjà retrouvé leurs rayonnages, les autres ont pris le chemin des ateliers de restauration pour être séchés. Un millier d’entre eux a même été congelé, expliquait-on mercredi 15 janvier à la BnF.

Lire la suite de l'article dans La Croix

AFPCN | Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles

Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles

Logo_AFPCNL'AFPCN est une association (loi 1901) regroupant l'ensemble des acteurs publics et privés qui concourent à la réduction des risques des catastrophes, et à renforcer la résilience de la société. Elle organise notamment des rencontres et des débats, de niveaux national, européen et international entre pouvoirs publics et la société civile, sur le thème de la prévention. Elle produit également à la demande des services ou à son initiative des notes de réflexion sur différents sujets en lien avec la prévention.

L'AFPCN soutient la Fondation La main à la pâte pour la diffusion du projet "Quand la Terre gronde" dans les écoles.

La Croix-Rouge française

croix_rouge_francaise-logoLa Croix-Rouge est un mouvement.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge comprend :

  • le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), organisation humanitaire suisse, intervenant exclusivement en situation de conflit. Le CICR est le gardien du DIH. Il est mandaté par la communauté internationale pour veiller à son application par les parties en conflit,
  • la Fédération internationale, coordonne les actions des sociétés nationales en cas de catastrophes et soutient leur développement,
  • les sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, répondent aux besoins des pays dans lesquelles elles sont implantées et peuvent agir à l’international en cas de demande de la société nationale concernée. La Croix-Rouge française est l’une de ces Sociétés Nationales.

Pour un plan Patrimoine culturel et risques majeurs

Couverture du Plan Patrimoine culturel et risques majeursPrésentation

Ce travail a été réalisé par les membres du Bouclier Bleu sous la direction de Christine d'Anterroches puis Elisabeth Mognetti. Il est le fruit de nombreuses recherches et d'entretiens menés pour proposer un constat : des passerelles entre le monde de la culture et du patrimoine plus spécifiquement et celui des risques ou de la sécurité civile existent, et même se multiplient. Notre publication fait le point tout d'abord sur la menace réelle que constituent les risques majeurs pour le patrimoine culturel. Nous proposons ensuite des pistes concrètes d'action pour que ces "mondes" puissent déjà mieux se comprendre, coopérer et engager des projets pour que ce patrimoine soit véritablement protégé et pris en compte dans les dispositifs de prévention des risques tels que les PPR et autres documents d'intervention comme les PCS, etc.

Nous remercions encore nos auteurs, les personnes interviewées ainsi que le Ministère de l’Écologie  et plus particulièrement la direction générale de la prévention des risques pour leur soutien indispensable à la réalisation de ce travail.

Pour recevoir le document sous format pdf, merci d'écrire au service communication du BbF

communication@bouclier-bleu.fr