Communiqué de presse du CFBB

Logo

Incendie de Notre-Dame de Paris : Protégeons notre patrimoine culturel

Au lendemain du drame terrible qui frappe le patrimoine français et mondial par l’incendie de Notre-Dame de Paris, le Comité Français du Bouclier Bleu, ONG rassemblant des professionnels du patrimoine culturel et du secours spécialisés dans sa gestion en temps de crise, tient à faire part aux autorités de son émotion, de son soutien et de ses inquiétudes.

Il tient tout d’abord à saluer en premier lieu le travail des pompiers qui ont œuvré toute la nuit contre les flammes pour préserver la structure et ce qui pouvait l’être ; remercier ensuite les nombreux professionnels, membres de notre organisation ou pas, notamment les conservateurs-restaurateurs ainsi que nos collègues à l’international, qui se sont manifestés dès les premières heures du sinistre pour partager leur émotion et proposer leur assistance. La gestion d’un sinistre de cette ampleur ne fait que commencer, l’énergie et les compétences de chacun seront utiles et nécessaires. Le CFBB se tient à disposition, comme c’est sa mission, pour être un relais de cet élan de bénévolat professionnel.

Face à l’émotion et au choc, visibles sur les visages des passants lors de l’incendie, subis par nos concitoyens, le CFBB salue également l’engagement de tous ceux qui ont immédiatement répondu avec générosité aux souscriptions pour le sauvetage de Notre-Dame.

Le CFBB tient cependant à rappeler que la première mesure de conservation, et donc de prévention des risques, de notre patrimoine est son entretien constant, l’établissement, en amont, d’un plan de sauvegarde, et la mise en place d’une gestion des risques adaptée à toutes les situations de vie qu’il doit traverser, en particulier durant les travaux, qui restent les premières causes d’incendie dans nos monuments (ex Lunéville, Nantes, etc...). La mise en œuvre du plan d’urgence qui existait à la cathédrale Notre-Dame montre l’importance de ces mesures pour sauver des œuvres. La restauration peut atténuer les stigmates et masquer les pertes matérielles, mais elle ne peut à elle seule nous rendre l’oeuvre ou le travail des artistes, ni suffire à répondre au sentiment de deuil qui étreint la population lors d’un sinistre aussi emblématique.

Au-delà d’une réponse technique et financière, le CFBB appelle donc à ce que le drame actuel suscite un sursaut général pour une prise en compte enfin efficace de la gestion des risques sur notre patrimoine.

Contre la focalisation sur les chiffres et les impératifs budgétaires qui pourraient prévaloir depuis quelques décennies, il est temps de retrouver le sens de notre patrimoine, qui repose sur le désir et la volonté collective de notre pays à préserver sa mémoire par ses monuments et ses biens culturels, sur une approche qualitative de notre identité et sur une reconnaissance des valeurs humaines que nous partageons en choisissant de les protéger.

En ce sens, le CFFB souhaite qu’un réel bilan des pertes subies par cet incendie soit réalisé et publié.

Nul doute que l’instruction judiciaire ouverte fera la part des responsabilités légales. Mais il faudra également se donner les moyens de mesurer l'impact de cette catastrophe sur nos concitoyens et leur capacité à surmonter un sinistre majeur. Alors que Paris se prépare depuis plusieurs années à l’occurrence d’une crue centennale, l’incendie de Notre-Dame nous rappelle que l’impact patrimonial d’un désastre sur la population est loin d’être négligeable et devrait être pris en compte d’une autre manière qu’anecdotique dans les dispositifs de résilience.

Contacts : Françoise Collanges - communication@bouclier-bleu.fr
Jocelyne Deschaux - Presidence@bouclier-bleu.fr

Téléchargez ce Communiqué Notre-Dame

Assises nationales des risques naturels

Visuel-Assises-nationales-risques-naturels-2019
Les assises nationales des risques naturels réunissent l’ensemble des acteurs de la prévention les 25 et 26 mars 2019. Cette 4ème édition a pour thème : « L’adaptation des territoires pour une société plus résiliente ».

L’enjeu de cette rencontre, organisée par le ministère de la Transition écologique et solidaire : partager connaissances et savoirs, dans le but de réduire les effets des catastrophes naturelles et la vulnérabilité des personnes et des biens. La prévention des risques naturels contribue à l’adaptation au changement climatique et à la capacité des territoires à la résilience.

Pour en savoir plus ICI

Publié le 24/03/2019

Exercice de simulation de sinistres | 15-16-17 Octobre 2018 à Mirepoix, Ariège

Exercice Pygarmed

Mardi 16 octobre 2018 avait lieu le deuxième exercice de simulation de sinistres organisé par la section locale Pyrénées-Garonne-Méditerranée.

L’opération s’est déroulée en Haute-Ariège, dans une friche industrielle transformée pour l’occasion en un véritable Musée, archives et bibliothèques incluses. Le temps d’une journée, 2 scénarios catastrophe ont impacté les collections, nécessitant l’intervention des sapeurs-pompiers et de sauveteurs opérationnels.

En premier lieu, les sapeurs-pompiers ont mis le feu à des oeuvres et à des documents installés sur des palettes. Sous l’oeil attentif du Commandant, plusieurs participants ont employé des extincteurs de différentes sortes : poudre, eau (avec additif), CO2.

1 (35)Dans un second temps, une équipe de pompiers devait évacuer des oeuvres prioritaires, signalées par le logo du bouclier bleu, dans un environnement enfumé.
Enfin, l’après-midi était consacré au sauvetage des collections après un dégât des eaux : les sapeurs-pompiers ont inondé le Musée et les réserves (les archives et la bibliothèque), puis ont procédé au sauvetage : évacuation des oeuvres et des documents prioritaires à l’aide du plan d’urgence (document opérationnel réalisé pour l’occasion) et du signalement par les étiquettes rétroréfléchissantes du cfbb.

Les participants étaient répartis en deux groupes : une dizaine d’observateurs, qui analysaient le déroulé des opérations, et 20 sauveteurs. Tous étaient membres de l’association (pré-requis pour la participation), majoritairement de la section Pygarmed ou Tarn. Les autres membres venaient de la région PACA, de Bretagne et de Lorraine, parfois de l’étranger (Belgique). Pour soutenir cette initiative, le service patrimoine et archéologie du conseil départemental de l’Ariège a invité sa commission « patrimoine remarquable » à assister aux opérations. La DRAC était également présente : la conservation des monuments historiques et la conseillère Musées.
Les membres inscrits comme sauveteurs devaient, à l’aide du matériel mis à leur disposition, mettre en place les postes de la chaîne opératoire et s’affairer au traitement :
- Poste de réception/tri
- Séchage
- Dépoussiérage
- Conditionnement/mise sur palettes

1 (27)
18 mois ont été nécessaires à la préparation de l’évènement : de nombreuses réunions préparatoires, un important travail de collecte des « œuvres » et documents constituant la collection, plusieurs jours consacrés à la préparation et à la remise en état du site, ainsi qu’une lourde charge administrative et logistique.20181016_150833

Le bilan de l’exercice est positif : l’échange avec les sapeurs-pompiers est indispensable avant toute opération de sauvetage quand il s’agit de manipuler des oeuvres et des documents précieux. Un transfert de connaissances réciproque dont chaque partie sort enrichie.
Pour les participants, se mettre à l’épreuve dans une situation d’urgence est toujours instructif. Les exercices de simulations permettent de tester le choix des matériaux et des fournitures en prévision d’une intervention.

Projet exercice sinistres Pygarmed 2018_Page_1

Journées européennes du patrimoine 2018, 15 et 16 septembre | la section Ile-de-France sera au Centre culturel irlandais

Affiche-JEP2018_largeLa 35ème édition des Journées européennes du patrimoine sur le thème "L'art du partage", aura lieu les 15 et 16 septembre 2018. A cette occasion, la Section locale Ile-de-France du CFBB sera présente au Centre Culturel Irlandais, au 5 Rue des Irlandais, 75005 Paris.

Au programme des deux journées portes ouvertes au CCI :

  • Visites guidées de la Bibliothèque patrimoniale et présentation des trois manuscrits enluminés datant du Moyen-Age, véritables trésors de notre collection
  • Visite libre de la chapelle Saint-Patrick, singulière chapelle du 18e siècle entièrement restaurée au début des années 2000
  • Accès libre à la Médiathèque, centre de ressources qui rassemble plus de 8000 documents consacrés à l’Irlande contemporaine, son histoire et sa culture
  • Démonstration de réalisation d’enluminures médiévales par les artistes Martine Esparcieux et Jacqueline Damiens
  • Démonstration par le Comité Français du Bouclier Bleu des gestes utiles pour sauver une collection patrimoniale après un sinistre
  • Braderie de livres irlandais et disques vinyles à petits prix
  • Visite libre de l’exposition Surveillé·e·s, conversation avec les artistes (samedi à 14h30). Initiation à la langue et la culture irlandaises (dimanche à 16h)

Le stand CFBB Paris-Ile de France proposera aux visiteurs de découvrir les missions et les activités du Bouclier Bleu ainsi que des  ateliers de sauvegarde des documents.

Centre culturel Irlandais

Pour en savoir plus sur les programmes des JEP 2018 au niveau national : Site du Ministère de la Culture

Publié le 29/08/2018

La Prévention des risques d’inondations liées aux pluies intenses méditerranéennes

Dreal pacaSix courtes vidéos sur Risques.tv ont été réalisées et mises en ligne sur le site de la DREAL PACA pour mieux comprendre le rôle de certains acteurs en matière de prévention des risques d’inondation sur l’arc méditerranéen.
Ces films ont été produits par la mission interrégionale pour la coordination de la prévention des risques d’inondation sur l’arc méditerranéen, créée par le Préfet de Zone de Défense et de Sécurité Sud en juin 2017 et placée auprès de la direction de la DREAL PACA en tant que DREAL de zone.

Elle a pour objectif d’améliorer la performance des dispositifs de prévention des risques d’inondation et d’assurer une cohérence zonale dans la mise en œuvre opérationnelle sur l’ensemble de l’arc méditerranéen. Pour cela, elle veille à un travail interministériel et multipartenarial en favorisant notamment les synergies entre les acteurs de la prévention et de la protection civile.

Liens pour accéder aux vidéos

Publié le 21/08/2018

PROMEDHEX 2018 à Lucques, en Italie

cropped-Promedhe_Logo-1

Du 19 au 21 juin dernier, l'ICCROM a participé à un exercice de simulation de catastrophe pour le sauvetage du patrimoine culturel, qui a eu lieu à Lucques, en Italie. L’exercice faisait partie d’une initiative pluriannuelle organisée par la Protection civile italienne dans le cadre de PROMEDHEX, un projet financé par l’UE, impliquant également les autorités de protection civile de Chypre, Israël, Jordanie et Palestine.

« PROMEDHEX 2018 » a fourni une plateforme visant à tester la capacité de quatre équipes d'experts mixtes issues de ces pays à coordonner les opérations sur site avec le système de la Protection civile italienne. L'exercice de terrain a clôturé un ensemble complet d'événements dédiés au renforcement des capacités en matière de protection du patrimoine culturel en cas de catastrophes, développé avec les partenaires du projet au titre d’activités menées sur près de deux ans.

L’ICCROM a dirigé la formation de PROMEDHEX dans le cadre de son initiative phare, l'Aide d'urgence au patrimoine culturel en temps de crise (FAC). L'exercice final, mené en présence d’observateurs extérieurs, a contribué à valider les capacités acquises au cours de la formation, sur la base du cadre d'action internationalement reconnu de la FAC.

C'est la ville de Lucques qui a été choisie pour « PROMEDHEX 2018 », et ce pour de multiples raisons, notamment sa forte densité en sites patrimoniaux culturels clos par des murs et entourés de montagnes. La région a souvent été frappée par différents types de catastrophes naturelles et se trouve particulièrement exposée aux risques. Des activités sur site ont donc été mises en œuvre dans le but de fournir aux participants un aperçu pratique basé sur des situations concrètes.

Dans ce cas, un séisme fictif a servi de scénario pour simuler la catastrophe, dans le cadre duquel la Protection civile italienne a demandé l’aide d’experts internationaux afin d'évaluer les pertes subies par les principaux sites culturels de Lucques et d’être conseillée quant au plan d’actions immédiates à mettre en œuvre. L’exercice a également compris des opérations de sauvetage, de premiers soins et de mesures de sauvegarde du patrimoine culturel endommagé.

L’événement, organisé par la municipalité de Lucques, a vu la participation de plus d’une centaine de personnes, y compris des parties prenantes, des évaluateurs et des observateurs. Des représentants de la Commission européenne, l’ICCROM et l’UNESCO ont pris part à la manifestation, ainsi que des experts d’Autriche, de France et d’Espagne. De son côté, la Protection civile italienne a fourni une équipe d’experts et d’officiers, en coordination avec le Ministère du patrimoine culturel, les pompiers, les Carabinieri, la région de Toscane et la municipalité de Lucques.

PROMEDHEX est financé par la Direction générale de la Commission européenne pour la Protection civile et l’Aide humanitaire (DG ECHO). Le consortium du projet comprend la Protection civile italienne (la DPC), en tant que coordinateur, la Protection civile chypriote (la CCD), la Protection civile palestinienne (PCD), l'Agence nationale de gestion des urgences israélienne (la NEMA), la Protection civile de Jordanie (la JCD) et la Fondation Hallgarten - Franchetti, Fondazione Centro Studi Villa Montesca.

PROMEDHEX se penche sur l'intégration du patrimoine culturel dans les stratégies nationales de prévention des catastrophes et de réduction des risques en créant un réseau régional d'experts transfrontaliers compétents, capable d'opérer lors des catastrophes pour la protection et la sauvegarde des sites du patrimoine culturel. L'objectif principal du projet est de créer un réseau régional d'experts pour coopérer et partager des expériences dans le domaine de la protection du patrimoine culturel pendant la gestion des catastrophes.

Article original sur le site de l' ICCROM

Version anglaise sur le site Promodhex

Publié le 01/08/2018

Iste éditions |Inondations 1, Inondations 2

Nouvelles publications aux éditions ISTE :

Vinet_1- Inondations 1 - Connaissance du risque sous la direction de Freddy Vinet, Université Paul-Valéry Montpellier 3
Inondations 1 : la connaissance du risque offre une revue des connaissances actuelles sur le risque inondation dans une démarche pluridisciplinaire. Si la connaissance de l’aléa dans ses pratiques modélisatrices ou approches naturalistes reste essentielle, elle s’enrichit de connaissances en sciences humaines, économiques, géographiques, en psychologie de l’environnement et en histoire.

Partant du constat que les impacts des inondations sont toujours croissants, cet ouvrage analyse les constituants du risque. L’approche intégrée du risque inondation présentée relativise les conclusions actuelles sur les éventuels effets du changement climatique en montrant que les facteurs humains sont essentiels pour apprécier les processus de « production du risque ».

- Inondations 2 - La gestion du risque sous la direction de Freddy Vinet, Université Paul-Valéry Montpellier 3
La gestion du risque inondation est paradoxale : malgré des outils de connaissance du risque de plus en plus performants et malgré les efforts des institutions internationales pour mettre la réduction du risque à l’agenda, le coût des catastrophes ne cesse de grimper, d’autant qu’il est de plus en plus difficile de ne pas urbaniser ou aménager les territoires inondables.Vinet_2

Déterminer les conditions d’une prévention efficace en se focalisant sur l’adaptation au risque est l’une des problématiques fondamentales dont traite cet ouvrage. Ceci implique la nécessité de composer avec l’inondabilité et non de lutter frontalement ou de l’ignorer. C’est dans cette optique qu’Inondations 2 : la gestion du risque présente les politiques et outils existants pour limiter les impacts des inondations : ouvrages de protection, réduction de la vulnérabilité des territoires, amélioration de la gestion de crise, etc. Plusieurs chapitres analysent la question de l’adaptation par des reconstructions post-inondations intégrant des mesures préventives ou par un urbanisme « résilient ».

CGEDD |Retours d’expérience des inondations – Propositions d’un dispositif d’organisation et d’un guide méthodologique

CGEDDLe rapport du CGEDD de février 2017 portant sur les retours d’expérience au service de la stratégie nationale de gestion du risque inondation suggérait d’utiliser les retex pour contribuer à la mise en œuvre de la stratégie nationale de gestion des risques d’inondation. A la suite, le directeur général de la prévention des risques a sollicité le CGEDD pour proposer un cahier des charges des retours d’expérience suite aux inondations de manière à mieux structurer la collecte des informations et sa capitalisation. La mission a proposé un dispositif global de collecte et de capitalisation des données et informations recueillies à l’occasion des inondations de façon à pouvoir les utiliser pour améliorer la gestion locale et nationale des inondations et contribuer à l’évaluation de l’efficacité d’une politique publique coûtant plus d’un milliard d’euros annuels (en cumulant les mesures de prévention, de gestion de crise et les dégâts). Le constat est partagé par les acteurs de l’intérêt d’un dispositif formalisé de recueil des données, utilisant les actions déjà mises en œuvre en évitant les redondances : formalisation des données à recueillir et leur organisation et abordant les modalités de déclenchement du dispositif de retour d’expérience (seuils, périmètre géographique, autorité décisionnaire), capitalisation des données recueillies de façon à pouvoir en permettre l’utilisation ultérieure à différents échelons territoriaux (sous-bassin, département, bassin, national), rôle des collectivités de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI).

Le rapport propose une démarche d’amélioration continue, intégrant les moyens mobilisables pour la mise en place dans la durée. L’organisation cible propose la désignation de l’observatoire national des risques naturels en tant que maître d’ouvrage de l’animation et de la capitalisation nationale, s’appuyant pour la maîtrise d’œuvre du dispositif sur le CEREMA, en tant qu’opérateur national. Elle suppose la réalisation de démarches locales dénommées « Agir pour la Prévention en Réponse aux Enseignements Suite Inondation(s) » / « APRÈS inondation », dans le cadre d’un guide méthodologique. Le dispositif devrait se traduire par une instruction ministérielle à l’issue des travaux complémentaires de poursuite de la concertation avec les acteurs concernés, de la précision des modalités exactes d’intervention du CEREMA, et d’élaboration du guide méthodologique.
Auteurs : Gérard Dantec, Thierry Galibert, Gilles Pipien, CGEDD

Télécharger  Rapport et cahier des annexes n° 011553-01 (format pdf - 2.3 Mo - 04/05/2018)

 

Publié le 11/06/2018

Section bassin du Rhône| Changement de délégué

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa Section locale Bassin du Rhône s’est réunie le 27 juin 2017 aux Archives municipales de Lyon. Gilles Bernasconi a succédé à Noémie Burcklé au poste de délégué de section. Les membres de la section qu’elle a créée en 2011 tiennent à la remercier tout particulièrement pour son investissement durant toutes ces années où elle a su faire preuve d’une attention bienveillante et intelligente aux attentes des membres. Nous lui souhaitons beaucoup de bonheur et de réussite dans sa “nouvelle vie”, quant à nous, nous continuons d’ailleurs sur les dernières pistes de travail qu’elle avait envisagée avec le groupe. Cette réunion a été l’occasion de revenir sur le travail effectué cette dernière année pour la réalisation de fiches utilisables dans un plan d’urgence. Clémentine Cormorèche des Archives départementales de la Loire et Agnès Vanbalberghe des Archives départementales de la Drôme nous ont présenté le plan de leur plan d’urgence comme trame pour aider les autres membres dans la réalisation du leur pour leurs institutions. Nous continuons à développer collaborativement des outils utilisables dans un plan d’urgence. Nous avons de nouveaux exercices pratiques en perspective notamment avec un SDIS et une visite d’entreprise spécialisée dans le sauvetage de documents et d’œuvres sinistrés à planifier pour nos prochaines réunions.

Section Pyrénées-Garonne-Méditérannée | Exercice de simulation de sinistres

Projet exercice sinistres Pygarmed 2018_Page_1Projet exercice sinistres Pygarmed 2018_Page_2

L'exercice aura lieu du 15 au 17 octobre 2018, à Mirepoix en Basse-Ariège.

Vous pouvez participer, au choix, en tant que sauveteur (évacuation des collections etc.) ou en tant qu'observateur. Dans les deux cas vous devez nous renvoyer le formulaire ci-joint. Les inscriptions sont ouvertes uniquement aux membres du CFBB à jour de leur cotisation 2018.
Les places sont limitées.
N'hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d'informations  sur le déroulé de l'exercice (vous trouverez une description dans le formulaire).

FORMULAIRE  : Inscription exercice cfbb 2018

 

Publié le 30/05/2018, rectifié le 27/08/2018