« Sinistres à bons comptes » | 6èmes Journées nationales d’études du CFBB, 5-7 décembre 2012, Avignon – Vaucluse

6èmes Journées nationales d’études du CFBB, 5-7 décembre 2012

Les journées nationales d'études du CFBB 2012 qui se sont tenues à l’Hôtel de Sade à Avignon, a été un vif succès, avec la présence d'une centaine de participants. Elles ont été l'occasion de discuter de la gestion du risque et des dimensions juridique et financière de la prévention et de l’intervention en cas de catastrophe naturelle. Les différentes  interventions et les questions posées par les participants ont mis en lumière la difficulté d'évaluer la valeur du patrimoine.
Ces journées furent l'occasion de visiter les Archives départementales, au Palais des Papes ainsi que Vaison-la-Romaine.
Les actes de ces journées seront disponibles au courant du premier semestre 2013.

PROGRAMME des Journées d'études 2012
Listes des intervenants

cfbb Section Grand Sud-Ouest | Journée d’information « Risques majeurs » – vendredi 16 novembre 2012 à Toulouse

La section Grand Sud-Ouest organise une
journée d’information « Risques majeurs »

le vendredi 16 novembre 2012

au

Musée des Abattoirs
76 Allée Charles de Fitte à Toulouse
Métro République

Programme (provisoire) :

9 h -9 h 15 : Accueil

9 h 15-12 h 00 : La prévention des risques : Dominique Chambon et Camille Haumont

-          Description des risques majeurs
-          Les outils
-          Un exemple de plan : le Plan particulier de Mise en Sécurité (ppms) : quels apports pour le patrimoine ?
-          Exemples de diagnostic

12 h -12 h 20 : Ludovic Larrieu : Quelle stratégie pour le patrimoine en cas d’urgence ?

12 h 20 – 13 h 15 : visite des réserves des Abattoirs sous le regard du plan d’urgence (Valérie Alingrin)

Déjeuner libre

14 h 30 – 15 h 30 : Les crues de la Garonne dans le quartier Saint Cyprien : les repères : promenade digestive et instructive…

15 h 30 – 17 h : Le point sur les  différents projets de l’année :

-          L’ERU (Marie-Hélène Boini)
-          Objectifs adhésions (Camille Haumont)
-          Les Journée du Patrimoine (Bernadette Henny, Marie-Hélène Boini)
-          La commission Inondation (Jocelyne Deschaux)
-          Le Bouclio-bus (Jocelyne Deschaux)

 

Inscriptions  : mh.hurtu.boini@gmail.com

Présentation du cfbb le 9 novembre 2012 à Bordeaux

Une présentation du Comité français du Bouclier bleu (CFBB) et de ses activités pour la protection du patrimoine face aux sinistres est organisée en région Aquitaine le vendredi 9 novembre prochain à Bordeaux de 10 h à 12 heures, à l'Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3

Domaine universitaire - Esplanade des Antilles
33607 Pessac ( station tram "Montaigne-Montesquieu)
salle I.103, bâtiment I., 1er étage, salle 103 (bâtiment en face du DEFLE)

Une autre salle peut-être attribuée suivant le nombre d'inscrits. Aussi, si vous êtes disponible et intéressé(e) pour participer à cette présentation du CFBB merci de bien vouloir envoyer un e-mail à Jocelyne Deschaux:

jocelyne.deschaux@mairie-toulouse.fr ou marc.deschauxbeaume@free.fr

L'inscription est obligatoire pour des raisons logistiques. La participation est, bien sûr, gratuite. Pour ceux qui en auraient besoin, nous pouvons fournir une attestation de présence, ou une convocation, à l'en-tête du CFBB

Tarbes | Objectif sensibilisation, octobre 2012

Dans le cadre du projet "objectif sensibilisation" de la section grand sud-ouest, Camille Haumont et Marie-Hélène Hurtu ont récemment organisé à Tarbes, une 1/2 journée de présentation suivie de visites afin de mieux faire connaître le CFBB auprès des professionnels du patrimoine.

Les archives départementales des Hautes Pyrénées dont le directeur est François Giustiniani, (membre du bouclier bleu) ont proposé de les accueillir et ont lancé un partenariat avec le Musée des Hussard de Tarbes (Le Musée Massey). Sur 21 personnes ayant reçu l'invitation, une dizaine ont répondu positivement.

Ainsi la 1/2 journée s'est déroulée de cette manière :
13h : accueil des participants autour d'un "café-gourmand" (café et pâtisseries) dans la salle de conférence du Conseil général.
13h30 à 15h : présentation de l'association via un power point
15h30-17h : visite des dépôts des Archives départementales par le directeur, orientée sur les problématiques de conservation et de restauration (les AD ont un atelier de restauration)
OU visite du Centre de conservation et d'étude patrimoniales , le 103, où sont conservées les archives municipales et les réserves du Musée Massey. Ce sont mesdames Zapata (directrice du Musée) et Cerciat (responsable des archives municipales) qui se sont chargées de la visite.

L'objectif était de se rencontrer, de présenter le bouclier bleu, ses actions et les aides que l'association peut apporter à ces institutions pour élaborer des plans d'urgence par exemple..et bien sur, obtenir de nouvelles adhésions.

Le CFBB aux journées européennes du patrimoine 2012 | Toulouse

A Toulouse,le CFBB a été présent le 16 septembre 2012, à  l'hôtel d'Assézat, accueilli par la Fondation Bemberg .

Outre l'affichage des kakemonos, plusieurs activités au programme : nettoyage de documents sinistrés par le feu, sauvetage et séchage de documents inondés, tunnel de séchage. Il était également possible d'observer et de manipuler des objets rescapés de notre exercice feu de 2011. Deux expositions de photos venaient compléter le tout : les dommages causés par l'explosion du site d'AZF et différents sinistres ayant touché le patrimoine midi-pyrénéens (grande crue, effondrement de la Dalbade, avalanche dans les Pyrénées).

Environ 280 personnes sont venues voir nos stands, cela a été pour tous une découverte, les enfants ont tout particulièrement apprécié les activités et beaucoup voulait repartir avec leur document sauvé !

Le CFBB aux Journées européennes du patrimoine 2012 | Paris

A Paris, le CFBB a été présent les 15 et 16 septembre 2012, au Centre Culturel Irlandais (75005).

Au programme, des démonstrations de l’effet du feu et de l’eau sur tout type d’objets et de documents. Une mini chaîne de traitement a été reconstituée, de l’immersion au traitement et à la restauration d’urgence.

Les visiteurs ont montré beaucoup de curiosité pour l'action du Bouclier bleu, et chacun y est allé de sa petite histoire sur leur livre, justement, qui a été inondé par accident la semaine précédente. Beaucoup ont apprécié de découvrir les premiers gestes d'urgence et voient désormais leur papier absorbant de cuisine d'un autre œil.

L'organisation et le bon déroulement de ces journées n'auraient pas été possibles sans la disponibilité et la gentillesse de l'équipe du Centre culturel irlandais. Et on remercie tout particulièrement Carole Jacquet, responsable des ressources documentaires au CCI.

http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080444.jpg http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080488.jpg
http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080480.jpg http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080455.jpg
http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080454.jpg http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080447.jpg
http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080448.jpg http://passerelle.bouclier-bleu.fr/wp-content/uploads/2012/09/P1080442.jpg

Le CFBB aux Journées Européennes du Patrimoine | Les patrimoines cachés – 15 et 16 septembre 2012

La 29ème édition des JEP auront lieu les 15 et 16 septembre 2012 et  mettront à l’honneur « Les patrimoines cachés ».

A cette occasion, le CFBB sera présent à Paris et à Toulouse.

Paris | 15 et 16 septembre de 13h45 à 17h, au Centre Culturel Irlandais (75005) : démonstrations des premiers gestes utiles pour sauver une collection patrimoniale après un sinistre.

Les bénévoles du Comité d'organisation :

Pauline Debionne (Coordinatrice)
Karina Cunnen, Anne Dauga-Pernin, Lorraine Delatour, Juliette Dupin, Christine Huvé, Sandra Isakovitch, Christophe Jacobs, Caroline Laffont, Sylvie Maillard, Virginie Michel, Virginie Perromat, Anne-Laure Rameau, Isabelle Rollet, Odile Wallner.

______________________________

Toulouse | le 16 septembre de 14h à 18h,  à l’hotel d’Assézat, place d’Assezat : exposition de panneaux sur le Comité français du Bouclier bleu, sur les activités de la section locale Grand Sud Ouest (exercice feu  d’avril 2011, etc…), projection du DVD « Patrimoine et risques majeurs dans le grand Sud Ouest » réalisé par la section locale, démonstration de restauration de documents sinistrés par l’eau et le feu (atelier pour enfants également).

Les bénévoles du Comité d'organisation :

Jocelyne Deschaux, Valérie Hallier, Bernadette Henny-Schemid, Marie-Hélène Hurtu, Alice Kerlo, Marielle Mouranche, Jean-Christophe Tournier.


Signature d’une convention avec l’IFFO-RME

Le 25 juillet 2011, le Comité français du Bouclier Bleu a signé sa première convention avec une autre association œuvrant dans le domaine de la prévention des risques majeurs : l'IFFO-RME,  afin de mutualiser leurs savoirs faire et d’engager une réflexion sur la protection du patrimoine.

Parmi les projets à l'ordre du jour : une formation de formateurs aux risques majeurs / biens culturels, une réflexion sur la protection des risques auprès du public scolaire, etc.

 

 

The Global Platform for Disaster Risk Reduction 2011

En mai 2011, le CFBB a été invité à prendre part à la délégation française à la 3ème Session de la plateforme globale des réduction des risques de catastrophes - UNISDR, qui a été créée en 2007 et  qui a lieu tous les 2 ans.

Cette participation a été l'occasion de découvrir plusieurs initiatives autour du monde en matière de prévention des risques.
La plate-forme mondiale pour la réduction des risques de catastrophes est un forum biennal pour l'échange d'information, de discussion des derniers développements et les connaissances et le renforcement des partenariats entre les secteurs, dans le but d'améliorer la mise en œuvre de la réduction des risques de catastrophe grâce à une meilleure communication et la coordination entre les intervenants.

La 4ème Session de l'UNISDR, aura lieu du 19 au 23 Mai 2013 à Genève, Suisse.

Déclaration du bouclier bleu sur la situation du Mali

La législation nationale du Mali aborde spécifiquement la question de la protection du patrimoine culturel en cas de conflit. Le Code Pénal de 2001 dispose que « l’attaque délibérée de bâtiments dédiés à la religion, à l’éducation, aux arts, à la science ou aux activités charitables, à condition que ces bâtiments ne soient pas employés à des fins militaires » constitue un crime de guerre dans le cas de conflits armés internationaux. En outre, le Règlement militaire de 1979 dispose que les soldats combattants doivent « épargner les bâtiments dédiés à la religion, l’art, la science ou aux activités charitables, et les monuments historiques, dès lors qu’ils ne sont pas employés à des fins militaires ».

La mission du Bouclier bleu est de « travailler à la protection du patrimoine culturel mondial en cas de conflit armé et de catastrophe d’origine humaine ou naturelle ». C’est la raison pour laquelle il met son expertise et son réseau de membres à la disposition de leurs collègues maliens afin de soutenir leur travail dans la protection du patrimoine national, et fournir une évaluation du travail de récupération, de restauration et de réparation qui suivra si nécessaire.

Le Bouclier bleu

Le Bouclier bleu est l’emblème protecteur de la Convention de La Haye de 1954, traité international fondamental formulant les règles de protection du patrimoine culturel en situation de conflit armé. Le Bouclier bleu est composé d’organisations relatives aux musées, aux archives, aux supports audiovisuels, aux bibliothèques, aux monuments et aux sites.

Le Comité international du Bouclier bleu (International Committee of the Blue Shield – ICBS), créé en 1996, est composé des représentants de cinq organisations non‐gouvernementales travaillant sur ces domaines :

  • Le Conseil international sur les archives (www.ica.org)
  • Le Conseil international des musées (www.icom.museum)
  • Le Conseil international des monuments et des sites (www.icomos.org)
  • La Fédération internationale des institutions et des associations de librairie (www.ifla.org)
  • Le Conseil de coordination des associations d’archives audiovisuelles (www.ccaaa.org)

Des Comités nationaux du Bouclier bleu ont été créés dans plusieurs pays. L’Association des comités nationaux du Bouclier bleu (Association of National Committees of the Blue Shield – ANCBS), créée en décembre 2008, coordonne et renforce les efforts internationaux visant à protéger les biens culturels en cas de conflit armé ou de catastrophe naturelle.

Email : secretariat.paris@blueshield‐international.org
Site Internet : http://www.blueshield‐international.org

 

Seconde déclaration du bouclier bleu sur la Syrie

Constatant la détérioration du conflit en Syrie, et à la suite de sa première déclaration de mai 2011, le Bouclier Bleu réitère sa grave inquiétude quant à la sauvegarde de l’inestimable patrimoine historique et culturel du pays et déplore la grande souffrance ainsi que les pertes humaines engendrées par la situation.

Les récents événements sont à l’origine d’une grande appréhension pour la communauté patrimoniale internationale. Les tragédies vécues par le peuple de la République arabe syrienne et les dangers auxquels les sites du patrimoine font face sont la cause de tout autant de détresse.
Le patrimoine culturel de la Syrie est en danger sur plusieurs niveaux. Les informations sur le siège des ruines de Palmyre, reconnu comme site du Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1980, ainsi que les nombreux rapports inquiétants concernant d’autres sites importants et les pillages présumés de musées à Daraa, Hama, Homs et Idlib, ont rendu évident le besoin d’une plus grande implication pour la protection du patrimoine par tous ceux impliqués dans ce conflit. Ils soulignent aussi la nécessité de plus d’information concrète et détaillée concernant l’étendue des dommages subis et des risques encourus par le patrimoine archéologique, architectural et urbain.
L’inquiétude du Bouclier Bleu pour le site de Palmyre porte aussi sur d’autres sites syriens du Patrimoine Mondial, monuments, anciennes cités, sites archéologiques, musées et autres dépositaires importants du patrimoine culturel mobilier. Ces sites et ces institutions conservent et offrent un aperçu de l’identité culturelle et historique du pays, et initient les visiteurs nationaux et internationaux à la richesse culturelle de la Syrie. La destruction et la disparition d’objets appauvrit grandement la mémoire collective de l’humanité.
L’escalade du conflit donne des raisons d’inquiétude et d’angoisse pour tous ceux engagés dans la protection du patrimoine, rendant évidente la précarité de la situation pour les collections des institutions culturelles et les menaces pour l’intégrité des sites et des monuments. La protection du patrimoine culturel est requise par le droit international, outre le fait qu’elle soit la responsabilité de chacun. Le Bouclier Bleu exhorte toutes les personnes concernées à agir avec responsabilité et à sauvegarder le témoignage de l’histoire unique de la Syrie pour le bénéfice des générations futures de la Syrie et de toute l’humanité.
La République arabe syrienne est signataire de la Convention de la Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et de son premier protocole depuis 1958, et depuis 1975, de la Convention du patrimoine mondial de 1972. Les signataires de ces conventions reconnaissent et s’engagent pour la nécessité de protéger et de préserver leur patrimoine culturel en cas de conflit armé. Le Bouclier Bleu appelle toutes les parties associées à la situation en Syrie à remplir leur responsabilité en termes de protection des précieux sites et institutions du patrimoine culturel.
Le Bouclier Bleu appelle aussi la République arabe syrienne à respecter sa loi de 1963 sur les antiquités, qui statue que « l’établissement d’installations militaires doit être prohibé en‐deçà d’un demi kilomètre d’une propriété archéologique ou historique immobilière ».
La mission du Bouclier Bleu est de « travailler à la protection du patrimoine culturel mondial en cas de conflit armé et de catastrophe d’origine humaine ou naturelle ». C’est la raison pour laquelle il met son expertise et son réseau de membres à la disposition de leurs collègues syriens afin de soutenir leur engagement pour la protection du patrimoine national, l’évaluation des dégâts encourus et la mise en place des mesures nécessaires pour sa restauration et sa réparation.
Le Bouclier Bleu
Le Bouclier Bleu est l’emblème protecteur de la Convention de La Haye de 1954, traité international fondamental formulant les règles de protection du patrimoine culturel en situation de conflit armé. Le Bouclier Bleu est composé d’organisations relatives aux musées, aux archives, aux supports audiovisuels, aux bibliothèques, aux monuments et aux sites.
Le Comité international du Bouclier Bleu (International Committee of the Blue Shield – ICBS), créé en 1996, est composé des représentants de cinq organisations non‐gouvernementales travaillant sur ces domaines :

  • Le Conseil international sur les archives (www.ica.org)
  • Le Conseil international des musées (www.icom.museum)
  • Le Conseil international des monuments et des sites (www.icomos.org)
  • La Fédération internationale des institutions et des associations de librairie (www.ifla.org)
  • Le Conseil de coordination des associations d’archives audiovisuelles (www.ccaaa.org)

Des Comités nationaux du Bouclier Bleu ont été créés dans plusieurs pays. L’Association des comités nationaux du Bouclier Bleu (Association of National Committees of the Blue Shield – ANCBS), créée en décembre 2008, coordonne et renforce les efforts internationaux visant à protéger les biens culturels en cas de conflit armé ou de catastrophe naturelle. Le siège de l’ANCBS est situé à La Haye.
Email : secretariat.paris@blueshield‐international.org
Site Internet : http://www.blueshield‐international.org